Utilisation de l’ozone thérapie pour le COVID-19

 

Il s’agit ici d’une étude réalisée par une équipe espagnole sur le potentiel de l’oxygénothérapie à l’ozone dans le traitement des pneulonies liées au COVID 19. L’équpe est constituée de spécialistés issus de l’hôpital d’Ibiza. Les patients étudiés sont agés de 49 ans, 61 ans et 64 ans.

 

Résumé de l’étude ozone et COVID 19

 

La pneumonie causée par le coronavirus est apparue à Wuhan, en Chine, fin 2019 et s’est propagée dans le monde entier, devenant une pandémie. 

De nombreux patients se détériorent rapidement et nécessitent une intubation et une ventilation mécanique, ce qui provoque l’effondrement des systèmes de santé dans de nombreux pays. L’infection à coronavirus est associée à une inflammation pulmonaire étendue et à une thrombose microvasculaire, ce qui peut entraîner une hypoxie. Il peut également causer des dommages graves et durables à d’autres organes, notamment le cœur et les reins. À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement éprouvé et efficace pour cette nouvelle maladie. Par conséquent, il existe une tendance croissante à utiliser de nouvelles méthodes. 

L’ozonothérapie consiste en l’administration d’un mélange d’oxygène et d’ozone (une molécule composée de 3 atomes d’oxygène). Les avantages potentiels de cette thérapie comprennent une réduction de l’hypoxie tissulaire, diminution de l’hypercoagulabilité, protection rénale et cardiaque, fonction immunitaire modulée, fonction phagocytaire améliorée et réplication virale altérée. 

Nous rapportons une hypoxie rapidement améliorée avec des diminutions associées des marqueurs inflammatoires et des D-dimères immédiatement après 1 à 4 séances de thérapie oxygène-ozone (O₂-O₃) chez 3 patients atteints de pneumonie COVID-19 qui présentaient une insuffisance respiratoire. La ventilation mécanique invasive n’a pas été nécessaire chez ces 3 patients. Tous les patients ont été renvoyés chez eux les jours 3-4 après la thérapie à l’O₂-O₃. CONCLUSIONS La thérapie O₂-O₃ semble être une thérapie efficace pour les patients COVID-19 souffrant d’insuffisance respiratoire sévère.

 

En conclusion, la thérapie O 2 –O 3 semble être efficace chez les patients COVID-19 souffrant d’insuffisance respiratoire sévère ; cependant, ce n’est pas encore une technique thérapeutique approuvée. De vastes essais cliniques contrôlés sont nécessaires pour étudier l’efficacité et l’innocuité de l’utilisation de la thérapie O 2 -O 3 par rapport aux soins de soutien standard chez les patients atteints de COVID-19 en termes de besoin de ventilation invasive et de durée des séjours à l’hôpital et aux soins intensifs.

Cette étude scientifique n’a fait l’objet d’aucune modification et elle est publiée sous licence Creative COMMONS. La traduction en français été réalisée par un logiciel automatisé et/ou par nos soins pour des raisons d’accessibilité. En fin de page vous trouverez les liens vers la version originale et complète du texte.

 

Potential Role of Oxygen-Ozone Therapy in Treatment of COVID-19 Pneumonia. Version anglaise